Soirée publique samedi 22 mars à 20h

Et petite idée de lecture...

Bonjour à tous,

 

Vous êtes conviés à notre soirée publique ce samedi 22 mars à 20h.

Dernièrement, ces soirées ont souvent été annulées pour cause de mauvais temps, il ne reste plus qu'à espérer que cette fois-ci nous verrons une nuée d'étoiles brillantes !

Depuis plusieurs nuits, le ciel est bouché par la masse nuageuse mais le matin, vous pouvez voir près de la Lune, deux belles planètes : Saturne et Mars !

 

Au cas où l'observation ne serait pas permise, et si vous aimez la lecture, il existe ce livre "Il était sept fois la révolution, Albert Einstein et les autres..." d'Etienne Klein dont voici l'incipit : "Certaines révolution sont lentes et ne font pas couler de sang. Au cours des années 1920, la physique a connu un telle révolution, un bouleversement pacifique qui a concerné le seul monde des idées : les physiciens ont alors compris que les atomes, ces petits grains de matière découverts, quelques années plus tôt, ne sont pas des objets ordinaires."

 

Alléchant, n'est-ce pas ? Loin d'être un bouquin de vulgarisation sur la physique quantique, il s'agit ici de portraits finement brossés de génies tels Albert Einstein, George Gamow et des moins connus Paul Dirac, Ettore Mojorana.

Dans ce livre, Etienne Klien met l'accent sur le lent processus qu'est la recherche mais ce qui est passionnant, c'est de découvrir leurs caractères, leurs originalités,et de voir à quel point leur histoire personnelle a beaucoup influencé leurs travaux !

L'écriture d'Etienne Klein est fluide, imagée, truculente et on sourit en découvrant que le voyage de noces d'Albert Einstein consistait en une promenade à pied du restaurant où il avait dîné avec sa femme et leurs deux témoins à la maison ; qu'il était tellement distrait qu'il a oublié les clés de sa maison !

Que Shrödinger idéalisait les femmes et pouvait en aimer deux à la fois, qu'il aimait la physique ET la philosophie, alors quoi de plus naturel pour lui de concevoir une théorie illustré par le "chat de Shrödinger" !

Vous l'avez compris, c'est intéressant, passionnant : un hommage pour ces hommes d'exception attachants, drôles parfois pathétiques...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0